16 avantages surprenants d’une vie sans déchets

16 avantages surprenants d’une vie sans déchets

Vous êtes-vous déjà demandé quels étaient les avantages du zéro déchet

La vérité est que la réduction des déchets présente des avantages économiques, écologiques et personnels uniques.

Dans cet article, nous allons observer certains des avantages les plus remarquables du mode de consommation zéro déchet

1. Finis les achats inutiles 

L’un des avantages du zéro déchet est que les achats deviennent moins fréquents et moins automatiques.

Il s’agit d’une activité plus consciente. Vous constaterez que de nombreux produits sont inutiles et vous trouverez des alternatives simples à ces produits.  

Par exemple, pourquoi acheter un produit de nettoyage des vitres coûteux et plein d’ingrédients toxiques alors que vous pouvez en fabriquer un naturel vous-même dans un contenant réutilisable ?

Vous aurez besoin de quelques ingrédients, comme du vinaigre et du bicarbonate de soude, ainsi que de contenants (bocaux, bouteilles vides…). 

Et que dire des essuie-tout de cuisine ? Vous pouvez opter pour des serviettes en tissu que vous pourrez réutiliser à l’infini !

Ce ne sont que deux exemples, mais de nombreux autres similaires peuvent réduire le désordre et vous faire économiser de l’argent

2. Privilégiez les produits à longue durée de vie 

Au-delà, il s’agit d’acheter uniquement des articles durables et soigneusement sélectionnés, comme des vêtements, des meubles et des appareils électroniques.

Cela peut également vous permettre d’économiser de l’argent

Par exemple, lorsque j’ai commencé à adopter le mode de vie “zéro déchet”, je me suis souvent posé la question suivante : 

  • Ai-je besoin de cet objet ? 
  • Est-ce que j’ai quelque chose de similaire à la maison ? 
  • Est-ce que ça va durer ? Puis-je le fabriquer moi-même ? 
  • Puis-je le trouver, d’occasion ?

Souvent, j’ai conclu que je pouvais soit fabriquer quelque chose moi-même, soit avoir un objet similaire à la maison, soit l’acheter d’occasion.

Chacune de ces options permet d’économiser de l’argent et d’éviter d’acheter des choses inutiles.

3. Plus de gaspillage alimentaire 

Un autre principe du zéro déchet consiste à minimiser les déchets alimentaires des ménages.

Par exemple, une façon d’y parvenir est de cuisiner une quantité appropriée de portions et de ne pas laisser les aliments pourrir. Pour cela, pourquoi ne pas faire ses courses dans une boutique zéro déchet et de produits en vrac.

L’objectif est de n’acheter que ce dont on a besoin, et non ce que l’on a vu au rabais ou dont on n’avait pas vraiment besoin. 

4. Initiatives communautaires “zéro déchet 

Les initiatives communautaires “zéro déchet” peuvent intégrer des idées utiles.

Cela peut être quelque chose comme le compostage dans le jardin du quartier.

Ou même le partage d’outils et de compétences pour réutiliser et réparer, ce qui réduit à nouveau les déchets et les coûts.

En outre, les stratégies communautaires zéro déchet pourraient redistribuer des biens utiles aux personnes dans le besoin, par exemple

  • de la nourriture pour les refuges
  • des meubles usagés pour les réfugiés
  • des vêtements professionnels pour ceux qui entrent sur le marché du travail. 

5. Le zéro déchet encourage une économie circulaire 

À l’inverse, le mouvement “zéro déchet” encourage une économie circulaire. En achetant des produits locaux, chez des producteurs locaux et en délaissant les supermarchés, réduit les émissions de carbone et permet de faire fonctionner l’économie circulaire.

Ce type d’économie est conçu pour être régénérateur. Elle permet la création d’emplois tout en renforçant les liens communautaires. 

De plus, le potentiel économique de la récupération et de la revente de matériaux précieux représente de nouvelles opportunités commerciales qui peuvent contribuer à la croissance d’une économie locale et circulaire

6. Le zéro déchet crée plus d’emplois 

En moyenne, le zéro déchet crée 10 fois plus d’emplois par la réduction, la réutilisation et le recyclage que par l’élimination des déchets. 

Davantage d’emplois sont créés dans les entreprises de location, de réparation, de réutilisation et de partage (par exemple, le covoiturage, le partage d’appartements, la location d’outils). 

De plus, les fonds locaux sont dépensés pour des produits et des services locaux, au lieu d’aller à l’extérieur de la communauté pour acheter des produits importés.

Cela permet non seulement d‘économiser de l’argent mais aussi de réduire les émissions de CO2 en supprimant les transports. 

7. Le zéro déchet crée des liens 

Le zéro déchet crée des liens avec les gens grâce aux initiatives zéro déchet.

Cela inspire également une plus grande participation communautaire, des partenariats, l’innovation et le partage. 

Cela vous aide à rencontrer des personnes partageant les mêmes idées et à susciter des changements positifs encore plus importants. 

8. Un mode de vie plus sain 

Passer au zéro déchet signifie moins de visites au supermarché. On opte pour des fruits et légumes de saison, des produits non transformés, plus sains, voire même pour un passage aux produits-bio.

Cela signifie réduire et, en fin de compte, éliminer les snacks et aliments transformés emballés. 

L’avantage est que vous consommerez davantage de produits frais non emballés et d’aliments sains en vrac (comme les céréales, les haricots, les noix, etc.).

9. Économiser de l’argent 

De nombreuses pratiques “zéro déchet” incluent l’achat réfléchi, le bricolage et l’achat d’articles d’occasion.

Les articles d’occasion, ainsi que les articles recyclables et réutilisables, coûtent souvent moins cher. Vous pourrez donc dépenser moins d’argent.

Une fois que vous aurez cessé d’acheter des objets quotidiens gaspillés, vous pourrez économiser beaucoup  !

Imaginez ce que vous pouvez faire avec cette somme : partir en voyage comme vous l’avez toujours voulu, vivre de nouvelles expériences, etc. 

10. Des habitudes alimentaires respectueuses de l’environnement 

Les ingrédients que vous trouverez dans les magasins de vrac et les marchés de producteurs vous donneront tout ce dont vous avez besoin pour créer des repas et des collations équilibrés et sains.

Par conséquent, votre alimentation contiendra moins de graisses saturées, de sucres, d’additifs et de conservateurs. 

De plus, la viande et les autres produits laitiers étant généralement préemballés, le principe du zéro déchet va de pair avec la réduction de votre consommation de produits d’origine animale (ce qui est finalement meilleur pour l’environnement).

Ce sera une excellente raison d’incorporer davantage de protéines végétales, de légumes, de fruits et de graisses saines.

Fait intéressant :

Les chercheurs ont conclu que les régimes à faible empreinte carbone sont végétaliens et végétariens, tandis que l’empreinte la plus élevée est celle du régime omnivore.

L’une des mesures les plus efficaces pour réduire les émissions de gaz à effet de serre d’un individu est d’adopter un régime à base d’aliments végétaux complets.

11. Se mettre en forme 

Un avantage secondaire auquel vous n’avez probablement pas pensé en passant au zéro déchet est la perte de poids, surtout dans la phase initiale de transition.

Si vous avez l’habitude de vous procurer des aliments et des encas déjà préparés, ils sont toujours accompagnés d’un tas d’emballages en plastique ou en carton.

Souvent, ces aliments contiennent beaucoup de sucres, de graisses et beaucoup de calories.

Pour passer au zéro déchet, vous devrez donc trouver des alternatives créatives et faites maison (plus saines). Il peut s’agir de simples boules énergétiques, d’une tarte au beurre de cacahuète, de muffins végétaliens, etc. 

12. Créer de nouvelles et bonnes habitudes 

Le monde moderne promeut et encourage de nombreuses habitudes non durables.

Par exemple, nous achetons sans réfléchir de nouveaux vêtements et de nouveaux cosmétiques dont nous n’avons pas besoin.

Le matérialisme et l’achat de plus en plus de choses sont à l’honneur.

Au lieu de passer des heures de votre temps libre à faire du shopping, vous pouvez : 

  • vous détendre avec un bon livre 
  • cuisiner quelque chose pour la première fois
  • faire une randonnée ou une promenade 
  • nager, faire du yoga, courir, etc.

13. Préserve les ressources et réduit la pollution 

Le rythme actuel de consommation sur la planète n’est pas viable.

L’abattage des forêts, l’exploitation des mines d’argent et d’or et le forage des puits de pétrole nécessitent beaucoup d’énergie.

Nous créons une grande quantité de produits à usage unique, qui polluent notre planète.

Il y a aussi souvent des conflits violents entre les communautés indigènes et les entreprises. 

Le mode de vie “zéro déchet” consiste à faire sa part pour préserver la nature et ses précieuses ressources.

Il encourage le passage de nos habitudes de consommation linéaires à des habitudes plus circulaires et durables, dans l’intérêt de la préservation de la Terre.

14. Contribue à la réduction du réchauffement climatique 

Un autre avantage du zéro déchet est qu’il réduit l’influence néfaste de l’homme sur les modèles climatiques mondiaux. 

L’Agence de protection de l’environnement estime qu’environ 42 % de toutes les émissions de gaz à effet de serre sont dues à la production de biens, tels que les aliments transformés et les matériaux d’emballage en plastique. 

La réduction, la réutilisation et le recyclage permettent de conserver cette énergie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. 

15. Vise à préserver les ressources naturelles 

Le mouvement “zéro déchet” vise à préserver les ressources naturelles et à minimiser la pollution.

Réduire et réutiliser signifie que moins de produits sont fabriqués, car les gens achètent moins et exigent des produits conçus pour durer plus longtemps. 

En outre, le recyclage n’est pas une solution en soi.

Cependant, il permet d’éviter que les déchets ne se retrouvent dans les décharges et fournit aux fabricants des matériaux recyclés pour créer de nouveaux produits. 

Saviez-vous qu’il faut vingt fois moins d’énergie pour produire de l’aluminium à partir de matériaux recyclés que de matériaux bruts ?

Ainsi, même si le recyclage n’est pas une solution, il présente des avantages et c’est un excellent moyen de réutiliser les matériaux déjà créés, même s’ils ne sont pas durables (comme le plastique).

16. Encourager un changement systémique positif

Chaque consommateur peut choisir de rejeter les articles non durables et à usage unique.

Ils peuvent être facilement remplacés par des articles réutilisables, comme des récipients en verre ou en métal, des sacs en toile, des bouteilles d’eau réutilisables, des pailles en bambou et des ustensiles. 

En refusant de tels articles, les consommateurs peuvent inspirer et encourager différents changements systémiques positifs.

Par exemple, les plastiques à usage unique commencent à être proscrits et interdits en Europe et dans certains États américains.

Ces articles jetables comprennent les sacs à provisions en plastique, les gobelets en polystyrène, les récipients à emporter, les pailles et les ustensiles en plastique. 

Author: Povoski

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *