Comment identifier les différents styles d’apprentissage chez les enfants ?

Depuis les années 1980 jusqu’à aujourd’hui, on a beaucoup écrit sur les différents styles d’apprentissage et d’innombrables modèles théoriques ont été créés pour expliquer les différences dans la façon dont les individus apprennent. Dans cet article, nous verrons dans les grandes lignes ce que l’on entend par types d’apprentissage et quels sont les modèles les plus acceptés dans la pédagogie actuelle. Mais surtout, quelques questions et stratégies clés pour passer de la théorie à la pratique et être capable d’identifier en classe quelle est la méthode d’apprentissage préférée de chaque élève. Au-delà de connaître par cœur les modes d’apprentissage selon les différents auteurs reconnus dans ce domaine, il est essentiel de développer une intuition et une ouverture permanentes afin d’offrir à chaque étudiant un environnement d’apprentissage dans lequel il peut tirer le meilleur parti de ses outils et de sa motivation personnelle.

Quels sont les styles d’apprentissage ?

Pendant des siècles, le modèle académique traditionnel a privilégié un enseignement théorique très structuré, dans lequel les étudiants étaient des éléments passifs du processus d’apprentissage : le professeur dictait, ils prenaient des notes et mémorisaient. Les élèves qui ne s’adaptaient pas bien à ce modèle étaient considérés comme étant simplement moins brillants que les autres, et le diagnostic du QI ou de l’intelligence basé sur ce type de pratique a été accepté pendant de nombreuses années comme le seul valable. Cependant, dans la seconde moitié du siècle dernier, deux phénomènes ont commencé à attirer l’attention des pédagogues. D’une part, ceux qui avaient les meilleures notes à l’école n’étaient pas toujours ceux qui réussissaient le mieux dans la vie réelle et, d’autre part, les personnes ayant un dossier scolaire très « douteux » se sont avérées avoir d’excellents outils pour progresser, innover et forger leur propre carrière professionnelle. Cela a permis de clarifier deux choses. Premièrement, que le modèle d’enseignement traditionnel et l’évaluation qui en découle ne fonctionnent pas pour tout le monde et ne sont pas totalement fiables. Et deuxièmement, que les gens peuvent développer des connaissances et des compétences dans des contextes très différents pour apprendre plus.

Quels sont les styles d’apprentissage ?

C’est une question qui n’a pas de réponse unique, car il existe plusieurs théories sur le sujet. Par exemple, les « intelligences multiples » de Gardner (auditive, visuelle, kinesthésique, etc.), le modèle classique de Kolb (convergent, accommodatif, assimilatif et divergent) ou celui d’Alonso, Gallego et Honey (actif, réfléchi, pragmatique ou théorique).

En outre, tout indique que les gens n’ont pas un seul style d’apprentissage tout au long de leur vie ou dans différentes situations, mais plutôt une combinaison unique de plusieurs d’entre eux et qu’ils sont liés à des facteurs cognitifs, émotionnels, d’éducation précoce, de prédisposition biologique, contextuels, environnementaux, etc.

Dans ce qui suit, nous allons examiner certains des styles les plus importants de différents modèles. Il est essentiel que l’enseignant les utilise uniquement comme un guide et non comme des moules préétablis pour « étiqueter » le style d’apprentissage de chaque élève.

Apprentissage actif

Il se manifeste par une volonté d’expérimenter et d’entrer en contact direct avec de nouvelles expériences sans les analyser de manière excessive, sans résistance au changement ni peur du défi. Par exemple, les personnes travaillant dans un laboratoire sont plus intéressées par la réalisation de l’expérience que par la connaissance de la théorie sous-jacente.

Apprentissage réflexif

Il s’agit d’une préférence pour l’observation d’une situation et l’absorption d’autant d’informations que possible à son sujet avant d’entrer en contact avec elle ou de passer à l’expérimentation. Les étudiants ayant un style réfléchi obtiennent de meilleurs résultats dans les tâches qui peuvent être analysées en détail avant de tirer des conclusions. Ils se caractérisent également par une grande créativité.

Author: Aline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.